Return

Opérations concernant le caoutchouc naturel

Michelin se procure le caoutchouc naturel principalement auprès de fournisseurs indépendants. Ces fournisseurs peuvent être des usines individuelles de transformation du caoutchouc naturel, un groupe comprenant plusieurs usines ou des négociants (grossistes en caoutchouc naturel). Michelin gère une liste d’usines agréées (agrément basé sur plusieurs critères tels que la qualité des produits, les résultats des audits d’usine), et effectue régulièrement des audits sur site, qui incluent les aspects environnementaux et sociaux. Cela signifie que tout l’approvisionnement est enregistré au niveau de l’usine. Ils sont collectivement désignés sous le nom de fournisseurs de ‘niveau 1’.

Michelin participe à un certain nombre de joint-ventures dans le domaine du caoutchouc naturel, dans lesquelles nous conservons une participation minoritaire. Il s’agit notamment de coentreprises en Indonésie, en Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria et Liberia) et en Thaïlande. Michelin est présent dans les conseils d’administration de ces joint-ventures, y compris dans les conseils consultatifs environnementaux et sociaux, le cas échéant. Michelin fournit également une assistance technique à ses joint-ventures, notamment en matière d’agronomie, de transformation du caoutchouc et de recherche et développement. Michelin considère ses joint-ventures comme des leaders en matière de pratiques durables et éthiques, et comme des candidats de choix pour le développement de nouvelles technologies susceptibles de réduire les impacts environnementaux de la production ou du traitement du caoutchouc naturel.

Michelin possède un nombre limité d’actifs dans le domaine du caoutchouc naturel au Brésil. La banque foncière de Michelin s’étend sur 4 578 ha à Bahia, au Brésil, dont 3 180 ha sont consacrés à la réserve écologique Michelin, qui préserve un vestige important de la forêt tropicale atlantique du sud de Bahia. Elle entretient 513 ha de plantations de caoutchouc naturel, dont 208 ha sont consacrés à la recherche et au développement de variétés résistantes aux parasites et aux maladies (superficie totale de plantation, y compris les zones inactives: 1 366 ha).

Tous les chiffres à partir de l’année 2020.

Tous les sites Michelin

Vous cherchez des informations sur Michelin ?

J'explore les sites