Caoutchouc naturel Responsable et résilient

Michelin a pris l’engagement de mettre en place une filière d’approvisionnement en caoutchouc naturel durable qui favorise le développement durable – une filière qui protège l’environnement et soutient les petits exploitants qui sont au cœur de l’industrie

Dans un avenir où la mobilité durable est la norme, le caoutchouc naturel est un élément essentiel. Le caoutchouc naturel est une matière renouvelable récoltée sur l’arbre Hevea brasiliensis, il a de nombreuses applications et est utilisé dans les chaussures, les gants et les pneus. Avec 85 % de l’offre mondiale issue de petits planteurs, la production de caoutchouc naturel contribue également à maintenir les moyens de subsistance de millions d’agriculteurs sous les tropiques.

L’industrie du caoutchouc naturel a un grand potentiel pour contribuer à un avenir plus respectueux du climat, mais il reste des défis à relever. La nature de l’industrie, majoritairement constituée de petits planteurs, qui dans certains pays peut intégrer un réseau complexe d’intermédiaires entre les agriculteurs et les usines, rend difficile la détection des risques dans la chaîne d’approvisionnement. Sur le terrain, après plusieurs années de prix relativement bas, combinés à une faible productivité dans certains pays, les ressources de certains petits planteurs ont été affectées, ce qui les a empêchés de donner la priorité à l’amélioration des pratiques environnementales et sociales. Les plantations à grande échelle ont également été occasionnellement associées à des risques de déforestation et à des enjeux sociaux. En tant que l’un des plus gros acheteurs de caoutchouc naturel, Michelin a la responsabilité de relever ces défis et de faire évoluer l’industrie vers des pratiques plus durables.

NOS ENGAGEMENTS

Notre politique durable en matière de caoutchouc naturel définit nos engagements et oriente nos efforts pour transformer la chaîne d’approvisionnement. La première version de notre politique a été publiée en 2016, dans le prolongement de notre politique d’achat de caoutchouc naturel adoptée en 2015. En janvier 2021, nous avons révisé notre politique pour l’aligner sur les préconisations de la Global Platform for Sustainable Natural Rubber (GPSNR). Notre politique nous engage à prendre soin de l’environnement, des personnes, des producteurs de caoutchouc, des ressources naturelles et de nos parties prenantes, et est désormais accompagnée de notre Roadmap du Caoutchouc Naturel Durable 2020-2025 qui guidera la mise en œuvre de ces engagements. Les cinq premières années de notre progression vers une chaîne d’approvisionnement en caoutchouc naturel durable sont exposées dans notre rapport d’avancement sur le caoutchouc naturel durable 2015-2020. Les progrès réalisés dans la mise en œuvre de notre politique sont présentés dans notre tableau de bord sur le caoutchouc naturel durable.

Production et transformation responsable

Afin de garantir que notre caoutchouc naturel provient de sources durables, Michelin évalue sa chaîne d’approvisionnement en caoutchouc naturel, y compris nos fournisseurs et leurs propres chaînes d’approvisionnement. Michelin a pour but d’évaluer la grande majorité de ses fournisseurs directs (niveau 1) par l’intermédiaire d’EcoVadis, un organisme de notation indépendant et mondial en matière de respect du développement durable par les entreprises. EcoVadis évalue la maturité des actions et des systèmes selon quatre piliers clés : Environnement ; Travail et droits de l’homme ; Éthique et Achats Durables. Ces évaluations aident Michelin à appréhender les risques potentiels au sein de sa base d’approvisionnement et à identifier les fournisseurs les moins performants afin qu’ils puissent déployer des plans d’amélioration. Michelin effectue également des contrôles sur sites, qui porteront notamment sur les aspects environnementaux et sociaux à partir de 2021, dans toutes les usines individuelles de transformation du caoutchouc naturel avant qu’elles ne soient ajoutées à une liste d’usines agréées, puis régulièrement par la suite.

Michelin s’est également engagé à veiller à ce que le caoutchouc produit dans les grandes plantations le soit de manière durable. Afin de faire la démonstration d’un modèle de développement durable des plantations qui équilibre les résultats environnementaux, sociaux et économiques, Michelin a développé une joint-venture avec le groupe Barito Pacific en 2015, PT. Royal Lestari Utama (RLU). Le projet réserve 30 % de sa zone de concession de 88 761 hectares à la conservation et à la biodiversité afin de protéger des espèces comme l’éléphant de Sumatra. Il comprend également des initiatives sociales globales visant à favoriser les moyens de subsistance des communautés et à garantir que les problèmes sociaux sont résolus de manière juste et équitable. Michelin est depuis longtemps engagé dans la gestion de la conservation par le biais de nos opérations à Bahia, au Brésil, grâce à la Réserve écologique Michelin de 3 180 hectares, qui préserve un vestige important de la forêt tropicale atlantique du sud de Bahia et aide les scientifiques à comprendre le rôle que les plantations industrielles de caoutchouc peuvent jouer dans la structure du paysage aux côtés de la forêt naturelle conservée.

RESPONSABLE DE LA Plantation À L’USINE : UNE APPROCHE JURIDICTIONNELLE FONDÉE SUR LE RISQUE

Développé pour faire face au défi du dynamisme et de la fragmentation des chaînes d’approvisionnement des petits planteurs, Michelin a créé Rubberway®, une solution numérique permettant d’évaluer et de cartographier les risques sociaux et environnementaux tout au long de la chaîne d’approvisionnement du caoutchouc naturel. L’application Rubberway est au centre de cette solution, qui s’appuie sur l’utilisation d’un appareil facilement accessible à la plupart des employés des usines de transformation du caoutchouc naturel et à de nombreux petits planteurs : le téléphone mobile. À l’aide de n’importe quel appareil mobile avec accès à Internet, les usines peuvent communiquer avec les agriculteurs, soit directement sur le terrain, soit par des intermédiaires, pour leur demander de répondre à un questionnaire structuré qui les interroge sur les pratiques environnementales, sociales et agricoles.

Les résultats obtenus sont ensuite visualisés sur un tableau de bord Web, où les réponses sont regroupées par juridiction. Les données qui en résultent nous permettent de comprendre l’évaluation des risques dans la chaîne d’approvisionnement et de classer les juridictions par ordre de priorité pour le renforcement des capacités ou les projets d’atténuation des risques. Aujourd’hui, avec près de 40 000 petits planteurs interrogés, Rubberway est la base de données la plus complète sur les petits planteurs. En 2019, le groupe Michelin, Continental AG et Smag ont annoncé la création d’une joint-venture pour développer Rubberway en tant que solution indépendante pour l’industrie.

Résilience DES petits planteurs

Michelin estime que des petits planteurs responsables et résilients sont la clé du succès d’une industrie du caoutchouc naturel durable, et s’engage à donner aux petits planteurs les moyens d’améliorer leurs conditions de vie tout en adoptant des pratiques environnementales et sociales positives. Grâce aux opérations de notre joint-venture et avec l’aide des spécialistes agricoles de Michelin, nous avons organisé 250 000 formations pour les petits planteurs en 2020.

À l’avenir, Michelin prévoit de renforcer les capacités des petits planteurs qui en ont le plus besoin en utilisant les précieuses données de la cartographie des risques de Rubberway, qui nous permettent d’identifier les juridictions prioritaires pour une intervention. Fin 2020, Michelin, avec ses partenaires, a lancé un projet qui visera les petits planteurs de la région centrale de Sumatra. Baptisé projet CASCADE (Committed Actions for Smallholders Capacity Development), le projet a pour objectif de faire face aux risques liés à la durabilité de la production de caoutchouc naturel dans les communautés cibles grâce à un programme holistique de renforcement des capacités qui permet aux petits planteurs d’adopter de bonnes pratiques. Le projet vise à aborder la génération de revenus, les droits des travailleurs, la santé et la sécurité, et les pratiques environnementales. Il espère également offrir des possibilités de diversification des moyens de subsistance grâce à des modèles de cultures intercalaires et d’agroforesterie.

 

Partenariat

Michelin est convaincu que la collaboration est essentielle pour apporter de réels changements dans la chaîne d’approvisionnement du caoutchouc naturel. En 2015, Michelin et le WWF France ont décidé de coopérer pour pousser le marché du caoutchouc à adopter des pratiques plus durables. En 2019, après avoir franchi des étapes clés, le partenariat a été renouvelé. Un rapport a été publié pour détailler les progrès réalisés dans le cadre du partenariat initial et pour décrire les objectifs du renouvellement.

Constatant la nécessité d’une plateforme multipartite qui implique des acteurs de toute la chaîne d’approvisionnement, Michelin, avec un collectif international de fabricants de pneus, de constructeurs automobiles, de transformateurs de caoutchouc et d’ONG, se sont unis pour lancer la « Global Platform for Sustainable Natural Rubber » ou GPSNR, en 2018. La GPSNR a pour objectif de créer une « chaîne de valeur du caoutchouc naturel juste, équitable et respectueuse de l’environnement » et souhaite améliorer les performances environnementales et socio-économiques de l’industrie du caoutchouc naturel. Le développement de la GPSNR a été initié par les PDG du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) et du Tire Industry Project (TIP), dont Michelin est l’un des membres fondateurs.

> En savoir plus

Tous les sites Michelin

Vous cherchez des informations sur Michelin ?

J'explore les sites