Fondamentaux

Associer les fournisseurs à la démarche RSE du Groupe

Chez Michelin, la responsabilité sociétale (RSE) du Groupe, formalisée dans la ‘’Charte Performance et Responsabilité Michelin, ‘’Une meilleure façon d’avancer’’, est au cœur de la culture d’entreprise. Elle est engagée dans les relations avec ses fournisseurs et leurs sous-traitants ; nous attendons de ceux-ci qu’ils appliquent les principes de développement durable et les standards internationaux dans l’ensemble de leurs activités et sites, partout dans le monde.

Les Principes des Achats Michelin reflètent ces engagements et les valeurs du Groupe. Ils guident nos actions afin de préserver la confiance de nos clients et autres acteurs du marché envers notre marque.

Michelin et ses fournisseurs sont partenaires dans une démarche de progrès RSE commune.

Gouvernance

Les achats représentant près de 60% du chiffre d’affaires de Michelin, depuis plusieurs années l’entreprise poursuit une démarche volontariste d’achats responsables avec ses fournisseurs. Cela signifie sélectionner des biens et des services réalisés dans le respect des meilleurs standards sociaux, éthiques et environnementaux conformément aux Principes des Achats Michelin.

Cette démarche, déployée grâce à un réseau mondial, s’appuie sur :

  • La formation des équipes Achats
  • L’intégration de critères de développement durable dans les appels d’offres
  • Le management du risque RSE dans la supply chain

Critères de développement durable 

La démarche de Total Cost of Ownership déployée aux Achats permet notamment d’intégrer dans les cahiers des charges de nos clients internes des exigences environnementales, sociales et éthiques.

C’est tout au long du cycle de vie du pneu que l’impact sur les ressources naturelles, énergie, matière, peut être amélioré. Michelin actionne simultanément 4 leviers sur l’ensemble du cycle de vie du pneu afin d’apporter une combinaison de solutions en faveur d’une meilleure utilisation des ressources. Les critères sont définis dans le cadre de la stratégie d’économie circulaire 4 R, déployée au sein des équipes Achats, tout en étant en conformité avec les exigences réglementaires :

  • Réduire
  • Réutiliser
  • Recycler (projets de valorisation et de régénération)
  • Renouveler (augmenter la part des matériaux renouvelables)

 

Des études préalables permettent par exemple d’allier performance industrielle et performance énergétique avec le déploiement du photovoltaïque (usine du Puy), de la cogénération au gaz (sites Michelin Italie) ou l’installation d’une chaudière à gaz dans la nouvelle usine brésilienne du Groupe.

 

Minerais de conflit dans les régions à risque

Dans le cadre de l’engagement de Michelin en matière de responsabilité sociale des entreprises dans ses activités et dans sa chaîne d’approvisionnement, notre volonté est d’acheter des matériaux et des composants qui, directement ou indirectement, ne financent pas ou ne soutiennent pas des groupe armés dans des régions en zone de conflit. Ceci s’applique à plusieurs minéraux ou à leurs dérivés, tels que le tantale, l’étain, le tungstène, l’or et le cobalt.

 

Afin d’assurer le respect de ces exigences et de vérifier l’origine de ces minerais dans notre supply chain, nous demandons à certains de nos fournisseurs et à leurs sous-traitants de compléter le formulaire « Conflict Minerals Reporting Template » disponible ici à retourner à vos interlocuteurs habituels au sein de la Direction Opérationnelle Achats.

 

Vous trouverez la Politique Michelin sur les minéraux de conflits ici.

Formation RSE

Le programme de formation des équipes Achats comporte notamment un module spécifique « Achats durables » obligatoire pour tout acheteur. Ce module est également presté auprès de spécificatuEnviron 85% des acheteurs en poste sont formés. Depuis 2011, 637 collaborateurs des équipes achats monde ont suivi ce module spécifique .

Vous voulez en savoir plus sur les achats durables ?

Découvrez nos autres thèmes

Tous les sites Michelin

Vous cherchez des informations sur Michelin ?

J'explore les sites